Groupe de travail canadien contre la grande corruption

Lutter contre la grande corruption au niveau international

La mauvaise gouvernance qui provoque si souvent des déplacements forcés est presque toujours associée à la corruption. La grande corruption affaiblit et distrait les gouvernements, rendant moins probable qu'ils assument leur responsabilité de protéger leur propre population. En outre, la corruption décourage les donateurs, ce qui aggrave la difficulté de financer les efforts d'aide aux réfugiés et aux personnes déplacées à l'intérieur du pays.

Le Conseil mondial pour les réfugiés et la migration (WRMC) a abordé le fléau de la corruption en Appel á l’action : transformer le système mondial d’aide aux réfugiésen mettant l'accent sur la responsabilité et en proposant que lorsque des fonds volés sont découverts à l'étranger, ils ne devraient pas seulement être gelés mais aussi confisqués et réaffectés au profit des personnes déplacées, comme le propose le Loi sur la réaffectation des biens bloqués maintenant devant le Sénat canadien..

Le WRMC s'est également fortement impliqué dans l'effort mondial visant à promouvoir la création d'une Cour internationale anti-corruption (IACC) et a réussi à persuader les deux principaux partis politiques au Canada d'inclure la proposition dans leurs programmes électoraux, ainsi que dans le rapport de décembre 2021 Lettre de mandat de la ministre des Affaires étrangères.

Le groupe de travail a deux grandes priorités :

  • Promouvoir le Loi sur la réaffectation des biens bloqués, qui a maintenant fait l'objet d'une deuxième lecture en tant que projet de loi d'initiative parlementaire au Sénat, en complément de la législation Magnitsky existante et du Justice for Victims of Corrupt Foreign Officials Act.
  • Plaider pour la création de l'IACC en étroite collaboration avec notre partenaire américain, Integrity Initiatives International. 

News & Resources

Écrivez-nous à info@wrmcouncil.org avec des demandes de renseignements ou pour recevoir des mises à jour sur le travail du groupe de travail.

Membres du groupe de travail

Hon. Lloyd Axworthy

Président du Conseil, Conseil mondial pour les réfugiés et la migration

Prof. Olabisi Akinkugbe

Viscount Bennett Professor of Law, Schulich School of Law, Dalhousie University

Prof. Robert Currie

Schulich School of Law, Dalhousie University

Dr. Peter German

President, International Centre for Criminal Law Reform, Allard School of Law, University of British Columbia

Ms. Maja Groff

Global Governance Forum et Convenor de la Climate Governance Commission

Fen Osler Hampson

Prof. Fen Osler Hampson

Président, Conseil mondial pour les réfugiés et la migration et Chancellor’s Professor, Carleton University

Mr. Ian Lynch

Integrity Initiatives International (observateur)

Hon. Peter MacKay

ancien procureur général du Canada et ministre de la Justice et des Affaires étrangères

Lorna Marsden

Hon. Lorna Marsden

ancien sénateur canadien et président des universités York et Wilfrid Laurier

Ratna Omidvar

Hon. Ratna Omidvar

défenseur des droits de l'homme et des migrations

Ms. Maureen O'Neil

ancien président du Centre de recherches pour le développement international

Dr. Angus Reid

PDG et fondateur, Angus Reid Global

Hon. Allan Rock

ancien procureur général du Canada et ministre de la justice

Mr. Farid Rohani

Membre du conseil d'administration, Integrity Initiatives International

Jeff Stoub

Mr. Jeff Stoub

Directeur des communications, Conseil mondial pour les réfugiés et la migration

Hon. Mark Wolf

Integrity Initiatives International et Senior United States District Judge (ex officio)